E-liquide sans nicotine : quel intérêt ?

E-liquide sans nicotine : quel intérêt ?

L’un des atouts majeurs de la vape est la possibilité qu’ont les vapoteurs de choisir leur liquide électronique. Bien-sûr ils peuvent choisir du liquide contenant de la nicotine ou un autre qui n’en contient pas. Cependant, beaucoup de vapoteurs ne trouvent pas d’intérêt à vaper du liquide sans nicotine. Or, le liquide électronique avec zéro nicotine présente bien d’intérêt.

Absence de toxines dans le liquide zéro nicotine

Le liquide électronique sans nicotine est fabriqué le plus souvent à base de composés alimentaires de qualité, ce qui n’est souvent pas le cas avec les e-liquides à dose de nicotine. Des études ont été menées dans le but de détecter d’éventuelles menaces que l’e-liquide sans nicotine représenterait pour la santé. Lesdites études ont donné des résultats négatifs en faveur de ce type d’e-liquide. Cependant, il n’est pas rare de trouver des gens qui soient allergiques ou aient une intolérance à l’un des ingrédients utilisés. Cela dépend que de l’organisme de ces vapoteurs et non de l’e-liquide.

Néanmoins, sachez que la non-toxicité du liquide ne signifie pas qu’il peut être directement inhalé dans les poumons.

Une douceur pour la gorge et un risque d’addiction zéro

Le throat hit est le ressenti de la nicotine lorsqu’elle traverse la gorge pendant les moments de vape. En fait, le vapoteur qui utilise du liquide électronique dosé à la nicotine sent cette dernière dans tout son corps à partir de sa tête. Cette sensation que procure ce type d’e-liquide n’est pas souvent du goût de tous les vapoteurs. L’e-liquide sans nicotine ne produit pas ces sensations dérangeantes puisqu’il est lisse et ne se ressent pas lors de son passage dans la gorge. Par ses caractéristiques, il permet au vapoteur d’apprécier la saveur du e-liquide choisi et le nuage de vape. En outre, le vapoteur se tient loin des sensations chatouillantes et irritantes de la gorge produites par la nicotine.

Par ailleurs, le risque d’addiction à l’e-liquide sans nicotine est nul. Il peut arriver, certes, que vous preniez goût à ce type d’e-liquide, mais il ne s’agit pas d’une addiction au sens propre du mot. En effet, le liquide sans nicotine ne contient aucune substance addictive. La nicotine est connue pour être une substance addictive du tabac et des e-liquides qui en sont dosés. Donc, mis à part les erreurs d’étiquetage fréquentes dans les industries, l’e-liquide sans nicotine n’est pas produit avec du tabac. Il ne renferme donc pas les substances addictives contenues dans ce dernier.

La densité de la vape

Les gros nuages de vapeur publiés sur les réseaux sociaux, notamment Instagram ou YouTube ne laissent personne indifférent. Il est fort probable que pour réaliser ces prouesses à la vapeur, ces personnes utilisent un e-liquide qui ne contient pas de la nicotine. Le liquide électronique sans nicotine se prête, en fait, beaucoup plus à la vape dense. Si vous êtes aussi un vapoteur et que vous aimez faire des cercles de fumée, l’e-liquide sans nicotine sera d’un grand intérêt pour vous. De toute façon, la plupart des vapoteurs, à commencer par les fumeurs et anciens fumeurs, aiment faire des jeux à l’expiration de la fumée ou de la vapeur. L’e-liquide sans nicotine est beaucoup plus adapté.

Le liquide sans nicotine, un intérêt pour votre employabilité

Certains employeurs font passer aux candidats des tests de dépendance à la nicotine. Que le test soit positif, peu importe la source de la nicotine, vous pourriez ne pas être embauché. Pour les employeurs, qu’il s’agisse de patchs, de gomme à la nicotine, de la vapeur ou du tabac, la nicotine reste de la nicotine. Et pour cela, vous n’aurez aucunement droit à un traitement de faveur.

De la même façon, les compagnies d’assurance pourraient vous faire passer le test de Fagestrom. Ces compagnies ont tendance à exiger des primes plus élevées pour les fumeurs. Dès lors, quelle que soit la source de la nicotine, vous risquez d’être classé comme fumeur au niveau de ces compagnies d’assurance.

Or, des études ont montré que pour se débarrasser de la nicotine par les fluides corporels, on a besoin de 4 jours au minimum. Ainsi, si vous utilisez des e-liquides contenant de la nicotine et que vous avez un entretien, vous risquer de ne pas vapoter durant des jours. Parallèlement, avec l’e-liquide sans nicotine, le problème ne se pose pas. Vous pouvez même vapoter avant votre entretien.

Que retenir ? Les avantages à vaper avec de l’e-liquide sans nicotine sont nombreux. Il ne vaut cependant pas la peine de forcer si vous présenter une allergie ou une intolérance face à l’un des ingrédients utilisés dans la composition de ce type d’e-liquide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obsolescence Vape - 2020